Chronique: The Hate U Give – Angie Thomas (Audio)

Bonjour à tous,

Je suis très contente de vous retrouver aujourd’hui pour cette nouvelle chronique, comme vous pouvez le voir dans le titre, je me suis enfin décidé à lire ou plutôt écouter The Hate U Give d’Angie Thomas, un livre qui a fait énormément parlé de lui quand il est sortit. Si vous me connaissez un petit peu, vous savez que je ne suis pas le genre de personne qui vas lire un livre dont tout le monde parle avant que quasiment tout le monde à oublier ce livre. Je me suis donc lancé, grâce à l’application Audible, j’ai choisis de prendre ce mois-ci ce livre dont tout le monde parle. Je vous laisse maintenant avec la suite de cette chronique.

img_3469

Déscription:

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

Mon avis:

On suit le quotidien de Starr une adolescente de 16 ans qui vit dans un quartier pas très facile à vivre. Elle a l’impression de vivre deux vies, car elle vas dans un lycée d’une banlieue chic, donc elle à l’impression qu’elle ne peut pas être elle-même. Son petit ami Chris est un jeune beau gosse blanc, qui habite dans une magnifique maison. Starr, quant à elle, vit dans un petite maison dans un quartier chaud qui est rythmée par les guerres de gangs, les trafics de drogue,… A l’âge de 10 ans, Starr a vu sa meilleure amie Natacha, mourrir sous les balles perdues dans son quartier, aujourd’hui, c’est son meilleur ami d’enfance qu’elle perd, tué par un policier un peu trop nerveux. Khalil, son meilleur ami, est tué devant ses yeux, de trois balles dans le dos. A partir de ce jour-là, Starr va se battre pour faire entendre sa voix, et celle de toutes les victimes qui ne seront plus jamais entendues. Elle va devoir surmonter sa colère, et se battre pour faire entendre sa voix.

Khalil était jeune et avait toute la vie devant lui. Comment une personne comme ce policier peut encore dormir sur ses deux oreilles après ce qu’il a fait. En plus de ça, je ne comprends pas que certaines personnes prennent sa défense en lui trouvant des circonstances atténuantes. Surtout que le récit de ce policier changeait totalement de l’histoire réelle, c’est tellement affreux de voir comment certaines personnes peuvent se faire passer pour les victimes.

C’est un livre qui m’a énormément touché et émue. J’ai trouvé l’histoire tellement bien écrite que j’avais l’impression d’y être. Les personnages sont tellement bien décrit que j’avais l’impression de voir leur image bouger devant mes yeux au fur et à mesure de mon écoute. J’ai vraiment beaucoup aimé le style d’écriture de l’écrivain. L’histoire était addictive et très prenante. J’avais tellement envie de connaître la suite que je l’ai terminé en seulement 1 jour et demi.

Ce livre traite d’un sujet qui est malheureusement devenu chose courante surtout aux États-Unis. Ce récit retrace avec horreur le quotidien de certaines personnes, qui sont en situation précaire et prête à tout pour maintenir la tête hors de l’eau dans certains quartiers. Les policiers qui sensé être là pour vous protéger, peuvent en une seconde se retourner contre quelqu’un qu’ils pensent être dangereux. Comme c’est si bien dit dans le livre, ils tirent d’abord, ils posent les questions ensuite.

Malheureusement, c’est une histoire qui est devenue monnaie courante, et c’est le quotidien de pas mal de personnes dans ce monde, et je trouve ça navrant.

Ce livre est tellement bien écrit que certains passages m’ont tenu en haleine, je ne voulais pas arrêter tant que je ne connaissais pas le fin mot de l’histoire et surtout de connaître le jugement de ce policier.

En ce qui concerne les personnages, ils sont tellement bien décrit qu’on les croirait réels. J’ai adoré le personnage de Starr et j’ai détesté le personnage de son « amie » Hayley (je ne sais pas du tout si ça s’écrit comme ça ou pas, vu que j’ai écouté le livre et je ne l’ai pas lu physiquement), c’est un personnage qui est détestable (et encore, je trouve que ce mot est trop gentil pour elle). Starr a eu beaucoup de courage pour affronter tout ce qu’elle a vécu, la perte de ses deux meilleurs amis, c’est vraiment horrible, mais elle est forte et courageuse et elle se relève à chaque fois. Chris est un personnage qui n’est pas très présent, mais qui est tout mignon, je trouve, je ne sais pas, je le trouve assez attachant, car il aime Starr pour ce qu’elle est et non pas ce qu’elle veux être.

Ce fut une lecture forte en émotion, qui m’a tenu en haleine pas mal de fois, et qui reflète une malheureuse vérité, qui nous fait tout de même réfléchir sur certains points. Ce fut un très agréable moment de lecture que j’ai énormément apprécié et qui m’a donné envie de découvrir plus d’écrit de cette auteure que je ne connaissais pas avant.

MA NOTE: 5/5

09932-5

Publié par leslecturesdangelique

Grande passionnée de lectures depuis mon plus jeune âge, je vous fais partager ma plus grande passion. J'espère que celui-ci vous plaira.

7 commentaires sur « Chronique: The Hate U Give – Angie Thomas (Audio) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :